Nosy Iranja : des tortues, des dauphins et des baleines !

Parmi les îlots bordant Nosy Be, Nosy Iranja est certainement l’une des plus attrayantes avec son banc de sable qui les deux îlots (son principal attrait). Ce banc de sable de plus d’un kilomètre est découvert à marée basse, et est recouvert à marée haute. Il n’y a pas plus dépaysant que cette île ! Un climat très particulier favorable aux activités de plongées et de snorkeling : des températures moyennes comprises entre 25° et 28° toute l’année.

Comment se rendre à Nosy Iranja ?

Nosy Iranja n’est pas très éloigné de sa grande sœur « Nosy Be ». Nosy Iranja est constitué de deux îlots siamois (La plus grande « Nosy Iranja be » et la plus petite, « Nosy Iranja kely » (« kely » qui signifie « petite » et « be » qui signifie « grande ») ) se trouvent à environ 27 miles nautiques de Nosy Be. Il faut alors compter environ 1 h 30 en bateau pour atteindre Nosy Iranja. La traversée peut paraître longue, mais dès que le bateau accoste, la surprise fait immédiatement tout oublier. Des prestataires proposent des visites à la journée à bord d’une navette rapide (départ vers 8 h du matin et retour vers 15 h 30 l’après-midi).  Une autre surprise attend les visiteurs sur la plage : un déjeuner de poissons frais qui viennent d’être pêchés grillés ou cuits sur les lieux !

Nosy Iranja : paradisiaque !

Des eaux bleues turquoises, du sable incroyablement blond, des cocotiers et d’autres plantes tropicales… l’île offre tous les ingrédients pour passer des bons moments. Ces plages dans lesquelles les tortues viennent pondre ont donné le nom « d’île aux tortues » à cet îlot. C’est sensationnel de voir ces tortues et leurs œufs dans le sable, tout comme les nombreuses variétés d’oiseaux, de sternes, de perroquets à bosse, de mérous, de raies pastenagues « queue de vache », de barracudas, de langoustes, de carangues, de hérons et d’aigles marins.  Après la découverte de la faune et de la flore terrestre, vous pouvez vous adonner à des activités de snorkeling et de plongées sous-marines dans ces eaux à la transparence exceptionnelle, et au climat doux toute l’année pour admirer le ballet des poissons exotiques peuplant le récif corallien. .

Il est possible de faire des promenades en bateau autour des îles de Nosy Be et de Nosy Iranja à la recherche des baleines. on peut faire des rencontres avec les dauphins long bec, les baleines à bosse, les murènes, les « poisson-lune », les rorquals de Bryde, les rorquals d’Omura, les requins-léopard… En prenant un peu de hauteur en montant sur le phare (phare signé Gustave Eiffel et qui date de 1900) de l’île aux tortues, on a droit à une vue imprenable sur les deux îles et leur banc de sable qui les relients. De là, on aperçoit également au loin quelques villages de pêcheurs… Le rythme de vie « mora mora » (doucement, en malgache), parfait pour une atmosphère de chaleur constante…

Nosy Iranja : hébergement et restauration

Nosy Iranja est dotée des structures nécessaires pour retrouver le confort et les commodités pour un séjour ! Hôtel, bungalows, lodges… il y en a pour tous les budgets à Nosy Iranja et à Nosy Be. Il est même possible de passer la nuit à la belle étoile sur la plage, avec une tente. Côté gastronomie, les spécialités de l’île sont, bien entendu, les fruits de mer ! Mais, Nosy Iranja offre également une grande variété de saveurs avec son fameux riz au coco, ses brochettes de zébu, ses poissons grillés, ses brochettes de crevettes, sa salade de légumes, ses crabes sauce…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *